Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/10/2012

J'en Ratte pas une...

exode selon yona, voyage des père, david ratteEt oui j'en rate pas une, oui aucune pensée qui m'a traversée l'esprit n'a pas été verbalisée. Alors oui ça fait rire évidemment. Mais quand ça fait rire David Ratte pendant qu'il dédicace une BD et qu'il en entend des vertes et des pas mures depuis 3 jours au festival Chambéry BD, ça la fout mal, surtout que pour le coup je dois avoir sorti la question la plus bête qu'un illustrateur n'ai jamais entendu.

L'objet du délit ? "Mais, les bulles vous les dessinées ? ou il y a comme des planches de bulles vierges qu'on peut acheter ?"... Et bien non, ça n'existe pas.

On dit "à question bête, réponse bête", mais pour le coup David Ratte a fait mentir le dicton populaire et ma question a au moins eu le mérite de le faire rire (ouf ! l'honneur est sauf). A  moins que ça soit de la pure gentillesse commerciale, mais j'en doute au vu de la grosse demi heure qu'on a passé avec lui dans une valse de questions--bêtes-réponses-pas-bêtes-questions-intelligentes-réponses-intelligentes-ou-non-parce-que-3-jours-de-festival-c'est-long. jonas, voyage des pères, david ratte

David Ratte c'etoxic planet, david rattest le scénariste-illustrateur du Voyage des Pères et de Toxic Planet. Pour situer déjà la motivation de ce post, je précise que son éditeur c'est Paquet ! Vous savez Paquet l'éditeur qui vous emballe (voir liens copains) et qui en a dans le Paquet (voir tout premier post). Déjà ça pose l'ambiance et la qualité pour ceux qui connaissent.

 

 Toxic Planet est une anticipation un peu délirante et complètement exagérée, ou pas, des effets des OGM, du nucléaire, de la surconsommation etc sur la planète. Pas de morale-écolo-bobo dans Toxic Planet mais beaucoup d'humour et une vision réaliste et délirante du rôle des pouvoirs institutionnels sur l'écologie. Mon personnage préféré de la série ? Ahah le président des Etats-Unifiés, tout petit par sa taille mais tellement grand par sa mesquinerie, son hypocrisie et ses magouilles.  Ca ne vous rappelle personne ?

jonas, voyage des pères, david ratteQuant au Voyage des Pères... ahhh bonheur et chaleur ! Le sujet : les pères de 3 des apôtres de Jésus se lancent à la recherche de leurs gamins qui ont abandonnés le foyer familliale parce que ce mec aux cheveux longs avaient l'air plutot sympa, et que donner à manger aux indigents et guérir les maladies c'était la cool-attitude à l'époque. Mais Jésus était le tout premier hyppie, sans attaches, pas même à ses sandales qui foulaient le désert et leur recherche prend 3 tomes de 60 pages. Un pur bonheur. Une leçon d'histoire et une réflexion pas bête mais encore une fois avec beaucoup d'humour, sur la religion, ce à quoi on a besoin de croire...

Mais David Ratexode selon yona, voyage des père, david rattete ne s'arrête pas là ! Le Voyage des Pères première époque est suivi d'une deuxième époque, L'Exode selon Yona, qtoxic planet, david ratteui revisite la traversée de la mer rouge par Moïse et le peuple juif, les relations internationnales et conflictuelles du Moyent-Orient de l'époque ainsi que les 10 plaies d'Egypte. Et comme un bonheur n'arrive jamais seul, sachez qu'une troisème époque est prévue. Elle retournera au temps de l'arche de Noé par revisiter le mythe de ce bateau qui survécut au naufrage pour finir son périple  en Arménie sur le Mont Ararat. Et comme David Ratte est un mec super sympa, il m'a confié une exclu que vous confie à mon tour : l'histoire tournera notamment autour de celui qui a le mauvais rôle sur ce bateau, à savoir celui de nettoyer la merde tout ces animaux.

Voilà, maintenant j'ai envie de prendre des cours de dessin, ce qui ne serait pas un luxe puisque quand je dessine une vache on dirait un chat... En tout cas, merci David pour cette demie-heure passez en votre compagnie, votre disponibilité, votre humour, vos BD et vos dédicaces gentiment dessinées au détour d'un festival !

02/10/2012

Singe en bulle

La rentrée littéraire c'est pas seulement des romans à grand succès, à prix littéraires, très attendus et des documentaires chocs, effrayant, provocants... c'est aussi de nouvelles sorties BD ! Enfin moi je le vois comme ça, c'est vrai qu'il n'y a pas de rentrée de bulles à proprement parlé mais les sorties BD qui vous scotchent à une planche c'est toute l'année, alors pourquoi pas ?

Parmi cellesle singe de hartlepool que je me languis de lire il y a Le singe de Hartlepool de Wilfried Lupano et jérémy Morreau que j'attends avec autant d'impatience que Le chat du kimono de Nancy Pena l'année dernière. Je vivais l'attente, je respirais les quelques bulles en noir et blanc de ce kimono au pouvoir magique, je trépignais comme un ado devant le dernier Quatre filles et un jean en voyant le livreur de chez BD Fugue arriver... Je vis déjà l'histoire de ce singe échoué sur les côtes anglaises à bord d'un navire français en pleine guerre napoléonienne. Les anglais nous appellent souvent les "grenouilles", mais là pour le coup, ils nous verraient plutot comme des singes... ? Apparement le singe de Hartlepool serait serait à l'image exacte de ce que les anglais pensaient de nous. Et en cette époque historique où il ne faisait pas bon s'échouer sur les côtes anglaises quand on était français, le singe de Hartlepool va vivre de sacrées mésaventures ! Les anglais le capturent et ni une ni deux, le traine devant la justice pour espionnage ????????? On aura tout vu au pays du smog et des fish & chips !

 

Voilà, je trépigne à l'idée de me délecter de cette histoire loufoque inspirée d'une légende anglaise !

22/08/2012

Dites seulement que j'ai Thor !

asgard-300x300.jpgUne belle découverte que je n'ai pas pu m'empêcher de dévorer au travail. Tout y est dans Asgard de Xavier Dorison et Meyer : le scénario, la mythologie nordique parfaitement maîtrisée, le graphisme et les couleurs, ah les couleurs...


Asgard est laid, tellement laid et infirme qu'il a été abandonné à la naissance mais par Odin qu'il est courageux, à tel point qu'il prend sa revanche sur les dieux qui l'ont doté d'une infirmité (tout est dans le titre du premier tome) en débarassant les fjords des krokkens (monstres) qui massacrent les habitants.
Asgard est laid, courageux mais aussi misogyne, solitaire, revenchard et égoïste.


Asgard ne veut pas sauver ceux qui le mettent au banc de la société en le traitant de Skraeling (littéralement "homme laid") mais peut être tout simplement faire ce que personne n'ose faire car il est différent.

J'attend de voir avec impatience la suite et de savoir comment les dieux se vengeront de celui qui les défient en pourchassant le serpent-monde : le Ragnarok de la mythologie nordique qui annonce la fin du monde !

Cette BD tombe à pic en ce début de dernier trimestre 2012...