Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/11/2012

NOBD : Névrose Obsessionnelle de BD

J'ai des périodes pendant lesquelles je ne veux lire que des polars, d'autres où je me gave de films, après j'enchaîne avec une boulimie de musique... Là c'est les BD. Et pour cause, le fournisseur nous a livré une centaine de BD. Et comme c'est moi qui les achète, d'une je dois les lire pour les conseiller au mieux et de deux j'en meurs d'envie ! Et encore plus depuis que je suis allée au festival Chambéry BD... J'en ai même achetées sur place personnellement car je ne pouvais pas attendre. J'ai donc été délestée sur le coup d'une centaine d'euros mais je suis repartie plus riche de l'intégrale de Toxic PLanet de David Ratte (encore lui !), de L'invention du vide de Debbon, du dernier Percevan de Luguy et Léturgie, du tome 3 de Holmes par Cécil et Brunswig et du Singe de Hartlepool par Lupano.

Pour celles-ci, ça c'est fait ! Je ne monopoliserais pas les BD du boulot. Mais parmi toutes celles livrées aujourd'hui, je ne sait plus où donner de la tête entre :

  • le dernier tome de Washita, une superbe et poétique fable indienne
  • le tome 3 de La rose et la croix sur la société secrète des rose-croix et le mystère des alchimistes
  • la réédition des 2 tomes des Chevaux du vent de Lax et Fournier, pour un voyage mystique et historique au Népal
  • la suite de Curiosity Shop, inspiré du roman de Dickens Le magasin d'antiquités, parce que j'aime les ambiances barcelonnaise du début du siècle comme dans L'ombre du vent
  • les adaptations BD de L'arrache-coeur de Vian et du Magasin des suicides de Teulé, parce que depuis la BD Les derniers jours de Stefan Zweig je suis amoureuse de la littérature en bande dessinée
  • le tome 1 de Mary Kingsley, pour une immersion en Afrique au début du siècle avec cette jeune aventurière qui a vraiment existée

Sur ce je vous laisse, j'ai piscine de la lecture.

26/10/2012

J'en Ratte pas une...

exode selon yona, voyage des père, david ratteEt oui j'en rate pas une, oui aucune pensée qui m'a traversée l'esprit n'a pas été verbalisée. Alors oui ça fait rire évidemment. Mais quand ça fait rire David Ratte pendant qu'il dédicace une BD et qu'il en entend des vertes et des pas mures depuis 3 jours au festival Chambéry BD, ça la fout mal, surtout que pour le coup je dois avoir sorti la question la plus bête qu'un illustrateur n'ai jamais entendu.

L'objet du délit ? "Mais, les bulles vous les dessinées ? ou il y a comme des planches de bulles vierges qu'on peut acheter ?"... Et bien non, ça n'existe pas.

On dit "à question bête, réponse bête", mais pour le coup David Ratte a fait mentir le dicton populaire et ma question a au moins eu le mérite de le faire rire (ouf ! l'honneur est sauf). A  moins que ça soit de la pure gentillesse commerciale, mais j'en doute au vu de la grosse demi heure qu'on a passé avec lui dans une valse de questions--bêtes-réponses-pas-bêtes-questions-intelligentes-réponses-intelligentes-ou-non-parce-que-3-jours-de-festival-c'est-long. jonas, voyage des pères, david ratte

David Ratte c'etoxic planet, david rattest le scénariste-illustrateur du Voyage des Pères et de Toxic Planet. Pour situer déjà la motivation de ce post, je précise que son éditeur c'est Paquet ! Vous savez Paquet l'éditeur qui vous emballe (voir liens copains) et qui en a dans le Paquet (voir tout premier post). Déjà ça pose l'ambiance et la qualité pour ceux qui connaissent.

 

 Toxic Planet est une anticipation un peu délirante et complètement exagérée, ou pas, des effets des OGM, du nucléaire, de la surconsommation etc sur la planète. Pas de morale-écolo-bobo dans Toxic Planet mais beaucoup d'humour et une vision réaliste et délirante du rôle des pouvoirs institutionnels sur l'écologie. Mon personnage préféré de la série ? Ahah le président des Etats-Unifiés, tout petit par sa taille mais tellement grand par sa mesquinerie, son hypocrisie et ses magouilles.  Ca ne vous rappelle personne ?

jonas, voyage des pères, david ratteQuant au Voyage des Pères... ahhh bonheur et chaleur ! Le sujet : les pères de 3 des apôtres de Jésus se lancent à la recherche de leurs gamins qui ont abandonnés le foyer familliale parce que ce mec aux cheveux longs avaient l'air plutot sympa, et que donner à manger aux indigents et guérir les maladies c'était la cool-attitude à l'époque. Mais Jésus était le tout premier hyppie, sans attaches, pas même à ses sandales qui foulaient le désert et leur recherche prend 3 tomes de 60 pages. Un pur bonheur. Une leçon d'histoire et une réflexion pas bête mais encore une fois avec beaucoup d'humour, sur la religion, ce à quoi on a besoin de croire...

Mais David Ratexode selon yona, voyage des père, david rattete ne s'arrête pas là ! Le Voyage des Pères première époque est suivi d'une deuxième époque, L'Exode selon Yona, qtoxic planet, david ratteui revisite la traversée de la mer rouge par Moïse et le peuple juif, les relations internationnales et conflictuelles du Moyent-Orient de l'époque ainsi que les 10 plaies d'Egypte. Et comme un bonheur n'arrive jamais seul, sachez qu'une troisème époque est prévue. Elle retournera au temps de l'arche de Noé par revisiter le mythe de ce bateau qui survécut au naufrage pour finir son périple  en Arménie sur le Mont Ararat. Et comme David Ratte est un mec super sympa, il m'a confié une exclu que vous confie à mon tour : l'histoire tournera notamment autour de celui qui a le mauvais rôle sur ce bateau, à savoir celui de nettoyer la merde tout ces animaux.

Voilà, maintenant j'ai envie de prendre des cours de dessin, ce qui ne serait pas un luxe puisque quand je dessine une vache on dirait un chat... En tout cas, merci David pour cette demie-heure passez en votre compagnie, votre disponibilité, votre humour, vos BD et vos dédicaces gentiment dessinées au détour d'un festival !

10/04/2012

Une maison d'édition qui en a dans le Paquet

lincoln2.jpgA peu près tous mes coups de coeur BD de ces derniers mois proviennent de la maison d'édition Paquet. Installées à Genève, les éditions Paquet font la part belle aux grosses cylindrées et au fleuron de l'aviation avec les collections "Calandre" et "Cockpit". Sans parler des petites perles d'imagination et de créativité en terme d'illustrations et de scénarios d'auteurs tels que les Jouvray, Tony Sandoval ou de David Ratte !

Dans le désordre mes plus gros coups de coeur BD chez Paquet : Toxic Planet (pour parler d'écologie avec plus d'humour qu'Eva Joly) et le Voyage des Pères (et la religion vous en pensez quoi vous ?) du talenteux David Ratte, l'innenarable Lincoln des Jouvray, un grand cow-boy incarnation du Je-m'en-foutisme, dont les premiers mots furent "merde, chier, putain". Ce grand garçon fouteur de troubles et roublard changera t'il après la rencontre de sa vie qui lui permet d'accéder à l'éternité ? En résumé : Dieu.

Chez Paquet on trouve toujours un point de vue qui sort de l'oridinaire sur des sujets ordinaires ou pas et c'est ça qui est bon !

Rendez-vous rapidement pour des chroniques détaillées sur ces petites perles !

http://www.deezer.com/fr/music/dolly-parton/jolene-73769