Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/04/2013

Oyez, oyez !

On serait sur la piste d'un tableau de Modigliani perdu ! Une toile de maître inconnue du grand public cela n'a pas de prix vous imaginez bien. Tout le monde de l'art doit se lancer à sa recherche, certains pour l'amour (de l'art éhé), d'autre par cupidité, certains par ennui, d'autres parce que c'est leur métier, des étudiantes en histoire de l'art, des collectionneurs, des galéristes avides de gros sous et d'autres dans le besoin, des artistes dépités en mal d'argent..; On croise de tout dans Le Scandale Modigliani de Ken Follett, et surtout beaucoup de personnages, résultat on s'y perd et on a du mal à voir comment chacun va tirer son épingle du jeu. Le début du roman est particulièrement séduisant puisqu'on annonce la thèse d'une étudiante sur les effets des drogues dans la création picturale, c'est d'ailleurs son sujet de doctorat qui la ménera sur la piste du Modigliani perdu. J'en suis à la moitié du livre et pour le moment les pistes pour le retrouver sont plutôt maigres et pas très bien ficelés même si on voyage de Paris aux galeries de Londres en passant par la campagne italienne. Mëme si le scandale tant attendu tarde à se faire connaître, même si on se perd dans cet imbroglio de personnages secondaires, au final ça a son charme et pour le moment j'ai encore envie de finir le bouquin, voilà pourquoi j'en parle aujourd'hui, moi qui n'avait jamais lu Ken Follett (même pas Les Pilliers de la Terre, bouuuuh).

Modigliani on weed ça pourrait ressembler à ça, ou encore à ça ou ça. modigliani, le scandale modigliani, ken kollett
modigliani, le scandale modigliani, ken kollettmodigliani, le scandale modigliani, ken kollett