Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/09/2013

Le Cas Eduard Einstein

einstein, laurent seksisCe qui est bien avec Laurent Seksik, c'est que ses bouquins s'intéresse toujours à la face obscure et méconnue de grands hommes. Je vous avais ainsi déjà parlé des Derniers jours de Stefan Zweig.

Le Cas Eduard Einstein c'est l'histoire à 3 voix du secret le mieux gardé du grand Albert. Les voix du père, de la mère et du fils qui racontent à tour de rôle les 20 années d’internement d'Eduard à l'hôpital psychiatrique de Zurich. On connait d'Einstein son humanisme, son implication dans la lutte pour les droits de l'homme, ses regrets quant à sa signature en bas de la lettre destinée à Roosevelt et à l'origine des bombes Hiroshima et Nagasaki. Seksik s'interroge pendant 300  pages sur 'humanité d'Einstein quant à la folie de son fils.

Comment l'un des plus grands humanistes du xxème  siècle laisse t'il son fils se perdre dans les méandres de la schizophrénie, sans jamais lui porter secours, ne serait-ce qu'un secours moral ?Lui, Einstein, dont on connaît son amitié, son attachement presque paternelle pour kurt Godel, lui-même souffrant de paranoïa aiguë. 

 

Ps : finalement, si vous lisez Le Cas Eduard Einstein vous découvrirez que ce n'est pas 1 secret mais 2 que cachait le grand Albert... Le deuxième n'ayant été découvert que récemment, à l’occasion de la publication des lettres d'Einstein à Mileva sa première femme et mère d'Eduard. 

RePs : si vous avez aimé La Déesse des petites victoires, vous aimerez Le Cas Eduard Einstein.

 

Les commentaires sont fermés.